Démarches administratives

INFORMATIONS SPÉCIFIQUES POUR CARTES D’IDENTITÉ ET PASSEPORTS : ICI

INFORMATIONS SPÉCIFIQUES POUR PERMIS DE CONDUIRE ET CERTIFICAT D’IMMATRICULATION : ICI

 

La DILA met à disposition l’ensemble des fiches pratiques Vos Droits et Démarches (environ 3000) disponibles sur service-public.fr.

Ces documents veulent apporter aux usagers une information de premier niveau et faciliter leurs démarches administratives au quotidien. Les fiches référencent les liens vers les ressources utiles (formulaires, télé-services, textes de références, sites Internet publics, etc.) pour orienter les usagers et apportent des réponses claires aux questions fréquemment posées.

Guide des particuliers » Travail » Santé, sécurité et conditions de travail » Conditions de travail dans la fonction publique » Fonction publique : que doit faire l'agent en cas de conflit d'intérêt ?

Fonction publique : que doit faire l'agent en cas de conflit d'intérêt ?

Dès la nomination dans un emploi dont la nature ou le niveau des fonctions répond à des critères d'exposition à un risque de conflit d'intérêts, l'agent doit effectuer une déclaration d'intérêts auprès de l'autorité de nomination. Cette déclaration est transmise à l'autorité hiérarchique.

Tout agent public qui se trouve dans une situation de Situation dans laquelle un agent public a un intérêt personnel pouvant influer sur l'exercice impartial et objectif de ses fonctions (particuliers) doit faire cesser cette situation immédiatement. Il doit également éviter une telle situation. Ainsi :

  • il doit prévenir sa hiérarchie qui confiera éventuellement le traitement du dossier ou l'élaboration de la décision à une autre personne ;

  • s'il a une délégation de signature, il ne doit pas l'utiliser ;

  • s'il appartient à une instance collégiale, il s'abstient d'y siéger ou de délibérer ;

  • s'il exerce des fonctions juridictionnelles, il est remplacé selon les règles propres à sa juridiction ;

  • s'il exerce des compétences propres, il est remplacé par un délégataire, auquel il s'abstient d'adresser des instructions.

De plus, s'il a connaissance d'une situation de conflit d'intérêt, l'agent public doit en informer sa hiérarchie. Cette information ne pourra pénaliser ni sa carrière, ni sa rémunération.